La solitude

La solitude - S'établir dans notre île intérieure

Bien que nous soyons constamment entourés de la Sangha dans nos activités quotidiennes, nous sommes également seuls. Pour être seuls, nous n'avons pas besoin de grimper au sommet d'une montagne, ou d'aller dans une cabane au coeur de la forêt pour fuir la civilisation. La véritable solitude se trouve dans notre coeur, un coeur stable qui ne se laisse pas perturber par la foule ni par les peines du passé, les inquiétudes de l'avenir ou les préoccupations du présent. Nous ne nous perdons pas, nous ne perdons pas notre pleine conscience. Prendre refuge dans notre respiration consciente, revenir au moment présent, c'est nous établir dans notre île intérieure, une île merveilleuse et sereine.

Nous participons tout ensemble, avec la Sangha, à la méditation assise, à la méditation marchée, à la méditation du travail, mais nous sommes aussi toujours seuls dans notre propre île. Nous aimons être avec nos frères et nos s½urs. Avec la Sangha comme soutien, nous ne nous laissons pas entraîner ou emprisonner dans nos émotions et nos perceptions. Quand nous voyons une soeur marcher en pleine conscience, parler avec amour, travailler avec plaisir, c'est une invitation à retourner dans notre île intérieure. Et retourner dans notre île intérieure c'est retrouver notre solitude. Quand nous passons de bons moments avec les gens qui sont autour de nous, nous ne nous perdons pas dans ces échanges, même au coeur de la société. Nous pouvons sourire et suivre paisiblement notre respiration en nous établissant dans notre île intérieure.

Nos dix prochaines activités :

28 Février 2024 - 7:30 : Méditation du matin
28 Février 2024 - 14:00 : Groupe de méditation Ste-Mary-IPCAM
28 Février 2024 - 19:00 : Méditation du mercredi soir
29 Février 2024 - 7:30 : Méditation du matin
29 Février 2024 - 19:00 : Thursday evening meditation
01 Mars 2024 - 7:30 : Méditation du matin
03 Mars 2024 - 8:00 : Méditation du dimanche matin
04 Mars 2024 - 7:30 : Méditation du matin
04 Mars 2024 - 19:00 : Méditation du lundi soir
Chaque fois que vous avez besoin de ralentir et de revenir à vous-mêmes, il est inutile de vous précipiter chez vous ou à votre centre de méditation pour pratiquer la respiration consciente. Vous pouvez le faire au lieu même où vous vous trouvez, dans votre fauteuil au bureau ou au volant de votre voiture. Si ce lieu est un centre commercial plein de monde ou la file d’attente dans une banque, peu importe: dès l’instant où vous vous sentez épuisé et éprouvez le besoin de vous recentrer, vous pouvez pratiquer la respiration consciente, debout, à cet endroit même. Où que vous soyez, vous pouvez respirer avec attention. Nous avons tous besoin de nous retrouver de temps à autre, pour mieux affronter les difficultés de la vie. Et cela est faisable dans n’importe quelle position –debout, assis, couché, en marchant.
- Thich Nhat Hanh
La Sérénité de l’Instant, Dangles, 1992