Travailler avec la Sangha

Participer à la méditation du travail peut être une source de bonheur. Vous pouvez pratiquer la pleine conscience tout en prenant part à l'entretien des biens de la communauté. Pendant que nous lavons les voitures, retournons le compost ou coupons du bois, nous restons pleinement conscients de notre respiration et de ce que nous sommes en train de faire. Nous ne parlons qu'en cas de nécessité et seulement à propos de ce que nous sommes en train de faire. Un environnement calme rend le travail plus agréable et plus plaisant.

Quand nous travaillons dans le jardin, nous restons en contact avec les plantes et nous nourrissons notre lien avec la terre sur laquelle nous vivons. Quand nous balayons ou lavons le sol de la salle e méditation, nous pouvons voir que nous sommes encore en train de pratiquer et que notre corps et notre esprit sont calmes. De grâce, ne vous dépêchez pas de finir votre tâche plus rapidement. Le plus beau cadeau que nous puissions faire à la Sangha c'est de garder notre pleine conscience !

La méditation du travail nous relie à la vie quotidienne. C'est un entraînement que vous pourrez poursuivre lorsque vous serez de retour chez vous. Arrêtez-vous, suivez votre respiration, calmez votre corps et votre esprit et poursuivez votre travail, que ce soit sur l'ordinateur, dans votre classe avec vos élèves ou pendant que vous préparez le repas pour toute la famille ....Détendez-vous et souriez aux personnes qui sont avec vous.

Nos dix prochaines activités :

21 Janvier 2019 - 13:00 : Méditation du lundi PM
21 Janvier 2019 - 19:00 : Méditation du lundi
23 Janvier 2019 - 19:00 : Méditation du mercredi
24 Janvier 2019 - 12:00 : Méditation du jeudi midi
24 Janvier 2019 - 19:00 : Thursday evening meditation
28 Janvier 2019 - 13:00 : Méditation du lundi PM
28 Janvier 2019 - 19:00 : Méditation du lundi
Chaque fois que vous avez besoin de ralentir et de revenir à vous-mêmes, il est inutile de vous précipiter chez vous ou à votre centre de méditation pour pratiquer la respiration consciente. Vous pouvez le faire au lieu même où vous vous trouvez, dans votre fauteuil au bureau ou au volant de votre voiture. Si ce lieu est un centre commercial plein de monde ou la file d’attente dans une banque, peu importe: dès l’instant où vous vous sentez épuisé et éprouvez le besoin de vous recentrer, vous pouvez pratiquer la respiration consciente, debout, à cet endroit même. Où que vous soyez, vous pouvez respirer avec attention. Nous avons tous besoin de nous retrouver de temps à autre, pour mieux affronter les difficultés de la vie. Et cela est faisable dans n’importe quelle position –debout, assis, couché, en marchant.
- Thich Nhat Hanh
La Sérénité de l’Instant, Dangles, 1992