Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Etres

Jour et nuit, avec tout son coeur, un disciple de l’Éveillé doit réciter et méditer sur les huit réalisations découvertes par les grands êtres.

LA PREMIERE RÉALISATION est la prise de conscience de l’imper-manence du monde. Tout régime politique est sujet au déclin: tout ce qui est composé des quatre éléments est vide et cause de souffrance. Les êtres humains sont constitués des Cinq Agrégats et n’ont pas d’existence séparée. Ils sont dans un processus de changement perpétuel, naissant et mourrant constamment. Ils sont vides de tout “soi” et sans existence séparée. Le mental peut être source de confusion et le corps, la forêt des actions malsaines. Si nous méditons sur ces faits, nous nous libérerons peu à peu du cycle des naissances et des morts.

LA SECONDE RÉALISATION est la prise de conscience que plus de désir amène plus de souffrance. Toutes les difficultés de la vie quotidienne sont causées par la convoitise et le désir. Ceux qui ont peu de désir et d’ambition sont en mesure d’être détendus; leur corps et leur mental sont libres de toute entrave.

LA TROISIEME RÉALISATION est la prise de conscience que l’esprit humain est toujours en quête de possessions et de renommée et n’est jamais satisfait. Cela entraîne un accroissement sans fin des actes erronés. Quant aux bodhisattvas, ils gardent constamment à l’esprit le principe de sobriété. Ils vivent simplement et paisiblement afin de pratiquer la voie et considèrent la réalisation de la compréhension parfaite comme leur seule profession.

LA QUATRIEME RÉALISATION est la prise de conscience que l’indolence est un grand obstacle à la pratique. C’est pourquoi nous devons pratiquer de manière diligente pour transformer les facteurs mentaux malsains qui nous enchaînent, ainsi que pour vaincre les quatre sortes d’états négatifs et nous libérer de la prison des Cinq Agrégats et des Trois Mondes.

LA CINQUIEME RÉALISATION est la prise de conscience que l’ignorance est la cause du cycle sans fin des naissances et des morts. Par conséquent, les bodhisattvas s’exercent sans relâche à écouter et à apprendre afin de développer leur compréhension et leur éloquence, ce qui leur permet d’éduquer les êtres vivants et de les amener au grand bonheur ultime.

LA SIXIEME RÉALISATION est la prise de conscience que la pauvreté crée la haine et la colère qui, à leurs tours, entraînent un cercle vicieux de causes négatives. Les bodhisattvas, lorsqu’ils pratiquent la générosité, considèrent chacun, ami ou ennemi, comme leur égal, ils ne condamnent pas les mauvaises actions des autres dans le passé, ni ne haïssent ceux qui causent du mal aujourd’hui.

LA SEPTIEME RÉALISATION est la prise de conscience que les cinq catégories de désirs sensoriels – argent, sexe, renommée, abus de nourriture et de sommeil – sont source de problèmes et de catastrophes. Bien que le moine soit dans le monde, il doit s’efforcer de ne pas se laisser emprisonner par les plaisirs du monde. Il contemple souvent cela. Il n’a en sa possession que trois robes et un bol et ce sont ses seuls outils dans la Voie. Son voeu de moine est de vivre dans la simplicité afin de pratiquer la Voie. Il pratique ses préceptes du mieux possible et entre en contact avec le monde par le biais de la compassion.

LA HUITIEME RÉALISATION est la prise de conscience que la fièvre de la naissance et de la mort fait rage et qu’elle cause partout des souffrances infinies. Nous devons faire le grand voeu d’aider tous les êtres, de souffrir infiniment pour eux et de les guider jusqu’au grand bonheur ultime.

Ces Huit Réalisations ont été découvertes par les grands êtres, les Eveillés et les êtres réalisés qui ont pratiqué avec diligence la Voie de la Compassion et de la Compréhension. Ils ont navigué à bord du vaisseau du Corps du Dharma jusqu'à la rive de l'émancipation. Ils sont alors revenus dans le monde de la naissance et de la mort pour guider les êtres vivants vers la libération et les aider à comprendre la souffrance de la vie et de la mort, ayant abandonné les cinq désirs, coeur et mental tendus vers la Noble Voie.

Si les disciples de l'Eveillé récitent ces Huit Réalisations et les méditent chaque fois qu'ils le peuvent, ils mettront fin aux innombrables incompréhensions et difficultés et progresseront vers l’Eveil ; ils laisseront derrière eux le monde de la naissance et de la mort et demeureront à jamais dans la paix.

Nos dix prochaines activités :

29 Février 2024 - 19:00 : Thursday evening meditation
01 Mars 2024 - 7:30 : Méditation du matin
03 Mars 2024 - 8:00 : Méditation du dimanche matin
04 Mars 2024 - 7:30 : Méditation du matin
04 Mars 2024 - 19:00 : Méditation du lundi soir
05 Mars 2024 - 7:30 : Méditation du matin
06 Mars 2024 - 7:30 : Méditation du matin
06 Mars 2024 - 14:00 : Groupe de méditation Ste-Mary-IPCAM
06 Mars 2024 - 19:00 : Méditation du mercredi soir
Chaque fois que vous avez besoin de ralentir et de revenir à vous-mêmes, il est inutile de vous précipiter chez vous ou à votre centre de méditation pour pratiquer la respiration consciente. Vous pouvez le faire au lieu même où vous vous trouvez, dans votre fauteuil au bureau ou au volant de votre voiture. Si ce lieu est un centre commercial plein de monde ou la file d’attente dans une banque, peu importe: dès l’instant où vous vous sentez épuisé et éprouvez le besoin de vous recentrer, vous pouvez pratiquer la respiration consciente, debout, à cet endroit même. Où que vous soyez, vous pouvez respirer avec attention. Nous avons tous besoin de nous retrouver de temps à autre, pour mieux affronter les difficultés de la vie. Et cela est faisable dans n’importe quelle position –debout, assis, couché, en marchant.
- Thich Nhat Hanh
La Sérénité de l’Instant, Dangles, 1992