Évocation du nom des Bodhisattvas

Nous évoquons ton nom, Avalokiteshvara, et souhaitons suivre ta voie. Tu sais écouter pour comprendre et soulager la souffrance du monde. Nous évoquons ton nom afin de pratiquer l’écoute avec toute notre attention et tout notre coeur. Arrêtons-nous et écoutons sans juger ni réagir. Pratiquons l’écoute afin de comprendre. Avec attention, pratiquons l’écoute de manière à entendre ce que dit l’autre ainsi que ce qui n’est pas dit. Une écoute attentive permet déjà d’alléger la douleur et la souffrance de l’autre.

Nous évoquons ton nom, Manjoushri, et souhaitons suivre ta voie. Tu sais être calme et regarder profondément au coeur même des choses et des personnes. Regardons avec toute notre attention et tout notre coeur. Regardons avec des yeux impartiaux. Regardons sans juger ni réagir. Regardons de manière pénétrante afin de voir et de comprendre les racines de la souffrance; afin de voir la nature impermanente et interdépendante de tout ce qui est. Pratiquons ta voie; utilisons l’épée de la compréhension pour briser les chaînes de la souffrance et obtenir notre libération et celle de tous les êtres.

Nous évoquons ton nom, Samantabhadra, et souhaitons suivre ta voie. Tu sais agir avec les yeux et le coeur de la compassion. Nous promettons d’apporter de la joie à quelqu’un dans la matinée et de soulager la peine de quelqu’un dans l’après-midi. Nous savons que le bonheur des autres est, en fait, notre propre bonheur. Nous promettons de pratiquer la joie en servant les autres. Nous savons que chaque mot, chaque regard, chaque sourire, chaque action peuvent les combler de bonheur. Nous savons que, si nous pratiquons de tout notre coeur, nous deviendrons une source intarissable de paix et de joie pour celles et ceux que nous aimons et pour tous les êtres.

Nous évoquons ton nom, Ksitigarbha, et souhaitons suivre ta voie. Tu sais être présent là où se trouvent les ténèbres, la souffrance, l’oppression et le désespoir afin d’y apporter la lumière, l’espoir, le soulagement et la libération. Nous faisons le voeu de ne pas oublier celles et ceux qui se trouvent dans des situations désespérées et ferons tout notre possible pour établir un contact avec tous les êtres qui n’ont aucun moyen de sortir du désespoir ni de faire appel à l’aide, à la justice, à l’égalité et aux droits de la personne. Nous savons que des situations d’enfer existent partout dans le monde et nous faisons le voeu de ne pas contribuer à en créer d’autres mais plutôt d’agir vigoureusement pour aider à les transformer. Nous faisons le voeu de cultiver la stabilité et la persévérance de manière à acquérir les vertus de la terre, toujours fidèles et soutenant celles et ceux qui ont besoin de nous.

Nos dix prochaines activités :

06 Février 2023 - 7:30 : Méditation du matin
06 Février 2023 - 19:00 : Méditation du lundi soir
07 Février 2023 - 7:30 : Méditation du matin
08 Février 2023 - 7:30 : Méditation du matin
08 Février 2023 - 14:00 : Groupe de méditation Ste-Mary-IPCAM
08 Février 2023 - 19:00 : Méditation du mercredi soir
09 Février 2023 - 7:30 : Méditation du matin
10 Février 2023 - 7:30 : Méditation du matin
Chaque fois que vous avez besoin de ralentir et de revenir à vous-mêmes, il est inutile de vous précipiter chez vous ou à votre centre de méditation pour pratiquer la respiration consciente. Vous pouvez le faire au lieu même où vous vous trouvez, dans votre fauteuil au bureau ou au volant de votre voiture. Si ce lieu est un centre commercial plein de monde ou la file d’attente dans une banque, peu importe: dès l’instant où vous vous sentez épuisé et éprouvez le besoin de vous recentrer, vous pouvez pratiquer la respiration consciente, debout, à cet endroit même. Où que vous soyez, vous pouvez respirer avec attention. Nous avons tous besoin de nous retrouver de temps à autre, pour mieux affronter les difficultés de la vie. Et cela est faisable dans n’importe quelle position –debout, assis, couché, en marchant.
- Thich Nhat Hanh
La Sérénité de l’Instant, Dangles, 1992