#6. Participer aux activités de la Sangha


ENTRER DANS LA LIBERTÉ

Thich Nhat Hanh

6. Participez aux activités de la Sangha

    Dès que vous entendez la cloche, laissez ce que vous êtes en train de faire pour vous rendre à l'activité annoncée. Marchez en méditation. Respectez l'emploi du temps. Assistez à toutes les activités, sauf si vous êtes malade ou qu'un travail urgent vous a été confié par la Sangha. Ne cherchez pas à vous réserver une place, sauf si vos responsabilités l'exigent. Une fois assis, suivez votre respiration, gardez le dos droit et ne parlez pas à voix haute. Quand la Sangha se réunit, restez humble et parlez simplement de manière à être entendu clairement. Si vous avez quelque chose à partager au sujet d'un frère ou d'une sœur, attendez qu'ils soient présents. Parlez plutôt de leurs qualités positives que de leurs qualités négatives, en exprimant vos opinions dans un esprit d'harmonie et de bonté. Gardez l'équanimité quand les choses ne se passent pas comme vous l'aviez prévu. Ne cherchez pas à vous associer à d'autres pour vous opposer à quelqu'un mais essayez plutôt de réconcilier les parties. Ne vous réunissez pas en petits groupes pour faire des commérages sur les autres (frères, sœurs ou laïcs) ou avoir des conversations futiles.

    Tous les disciples de votre maître sont vos frères et vos sœurs dans le Dharma. Établissez une relation fraternelle sincère avec chacun et chacune d'entre eux. Même si vos frères et vos sœurs aînés ont des défauts, ils restent vos frères et vos sœurs aînés. Ne pensez pas : « Cette personne n'est pas meilleure que moi, alors pourquoi serait-elle mon aînée ? » Si vous avez la chance d'avoir plus de succès qu'elle dans votre pratique, essayez de trouver les moyens habiles de l'aider en toute humilité.

    Vous pouvez passer du temps avec un ami ou une amie dans la pratique, mais vous devez aussi développer des relations d'amitié avec les autres membres de la Sangha. En commençant par une personne qu'il vous est plus facile d'approcher, vous pourrez peu à peu aller vers ceux ou celles qui vous semblent plus difficiles, jusqu'à pouvoir vivre en harmonie avec toute la Sangha. Créer du bonheur est une tâche essentielle pour la réalisation de la voie dans une vie de pratiquant. Si vous développez une relation d'amitié avec quelqu'un, faites en sorte qu'elle ne devienne pas un attachement. L'amour dans le bouddhisme est la bonté aimante, la compassion, la joie et l'équanimité. Équanimité signifie une affection égale pour tous, sans discrimination ni attachement.

   Ne crachez pas, ne vous mouchez pas et ne vous raclez pas la gorge en faisant du bruit, particulièrement dans la salle de méditation ou d'autres lieux où ce genre de bruit pourrait déranger les autres. Si vous devez absolument vous moucher, prenez un mouchoir et tournez-vous vers le mur pour éviter de contaminer les autres. Quand vous vous brossez les dents, ne marchez pas et ne parlez pas. Pratiquez le gatha qui correspond à cette activité et appréciez chaque instant.

Tout ce que vous faites doit être accompli dans cet esprit. La pleine conscience signifie s'établir profondément dans l'instant. Quand vous buvez, tenez votre verre à deux mains et ne saluez pas quelqu'un d'une main en tenant le verre de l'autre. Lorsqu'on vous offre quelque chose,

joignez les paumes avant de le recevoir. Ne riez pas bruyamment pour ne pas déranger la Sangha. Prenez le temps d'aller d'un endroit à l'autre sans avoir besoin de courir. Utilisez la méditation marchée dans tous vos déplacements, même très courts, pour montrer votre stabilité et votre liberté.

    Quand vous balayez la salle de méditation, évitez de faire voler la poussière partout. Secouez le balai pour faire tomber la poussière à chaque passage. Quand vous offrez des fleurs sur l'autel du Bouddha, ne prenez que des fleurs à peine écloses et évitez de couper celles qui sont encore en bouton. Les fleurs fanées que vous retirez de l'autel doivent être déposées dans un endroit spécial. L'encensoir ne doit contenir qu'un seul bâton d'encens placé au milieu. L'encens doit toujours être tenu avec les deux mains, afin que votre corps tout entier, vos paroles et votre esprit soient réunis dans l'action. De même, quand vous ouvrez la salle de méditation, mettez-y toute votre attention et votre présence.

    Soyez économe avec l'eau et l'électricité. Ne quittez jamais votre chambre sans couper la lumière et le chauffage. Ne vous appropriez pas d'objets appartenant à la Sangha pour votre usage personnel. À moins d'être malade, participez à toutes les périodes de travail avec la Sangha, en fonction de vos forces et de vos capacités. Si une responsabilité spéciale vous a été confiée (coordinateur des transports, jardinier ou économe...), ne la considérez pas comme un pouvoir mais comme une occasion de servir la Sangha. Si vous trouvez un objet perdu, donnez-le au responsable du travail. Quand on vous appelle, répondez par le nom du Bouddha ou en disant :

« Je suis là ! » ou « Oui, sœur (frère). »

 

Nos dix prochaines activités :

21 Juillet 2024 - 8:00 : Méditation du dimanche matin
22 Juillet 2024 - 19:00 : Méditation du lundi soir
23 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
24 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
24 Juillet 2024 - 19:00 : Méditation du mercredi soir
25 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
25 Juillet 2024 - 19:00 : Thursday evening meditation
28 Juillet 2024 - 8:00 : Méditation du dimanche matin
29 Juillet 2024 - 19:00 : Méditation du lundi soir
30 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
L'attention peut nous aider à communiquer de nouveau, surtout avec nous-mêmes.
- Thich Nhat Hanh